viernes, 20 de enero de 2017

Vadim Neselovskyi Trio - Get Up and Go (JAZZ FAMILY 2017)


Du talent à … la maturité !

Originaire d’Odessa (Ukraine) où il débute le piano et découvre les grands compositeurs russes, Vadim poursuit son apprentissage au conservatoire de Dortmund dès l’âge de 17 ans, puis intègre le Berklee College of Music, avant d’obtenir une bourse pour le Thelonious Monk Institute, où il achève avec succès son parcours. Sans faute pour ce remarquable pianiste, compositeur, orchestrateur et chef d’orchestre, qui débute sa vie de musicien aux côtés de Herbie Hancock, Chaka Khan, Dee Dee Bridgewater et Terry Lynn Carrington, partage la scène avec John Scofield, Terence Blanchard, Kurt Rosenwinkel, Benny Golson, Nicholas Payton, Steve Coleman …

Vadim rejoint le Futur All Stars Quintet de Gary Burton en 2004 en tant que pianiste et arrangeur. Pendant plus de 10 ans, il parcourt les USA, l’Europe et l’Asie, apparait récemment au Newport Jazz Festival (avec Marcus Gilmore à la batterie), au Chicago et Detroit Jazz Festivals ... on peut écouter Vadym aux côtés de Gary Burton dans plusieurs albums dont « Next Generation « (Concord) en tant que pianiste, compositeur et arrangeur, « If You Love Me » (Cam Jazz) comme arrangeur, et de « Common Ground » (Mack Avenue) en tant que compositeur.

Vadim Neselovskiy est un de ces rares musiciens de jazz dont les compositions sont jouées à la fois par des Jazzmen et par des musiciens classique : Randy Brecker , Antonio Sanchez, Scott Colley, Julian Lage, Gary Burton, l’orchestre symphonique de Spokane, le Lancaster Symphony Orchestra, le New Philharmonic Westfalen et le INSO LVIV Symphony Orchestra sont autant d’artistes et ensembles à jouer et promouvoir sa musique.

Deuxième prix en 2010 du concours de piano Martial Solal à Paris, puis vainqueur du prestigieux MacDowell Fellowship, la reconnaissance du talent de Vadim Neselovskiy se fait de plus en plus grande ces dernières années. Loué par les médias internationaux, joué aux quatre coins de la planète, plébiscité par les musiciens classique et jazz, Vadim enregistre son premier solo intitulé « For September » en 2013, album dans lequel il fusionne des pièces de musique classique, standards de jazz et compositions, un exercice particulièrement délicat quand on sait que Vadim est un grand défenseur de la tradition et des compositeurs russes.

L’album « Get Up and Go », est enregistré en 2016. Il dégage dès la première écoute une force et une sensibilité extrême, une richesse mélodique et harmonique liée à une virtuosité rare, une grande culture et beaucoup de simplicité, de maturité, autant de qualités qui annoncent un musicien, un pianiste et un trio d’une qualité et d’une musicalité exceptionnelle …

Parallèlement à sa carrière de jazzman, de compositeur et de chef d’orchestre, Vadim enseigne le piano au Berklee College of Music.


La petite histoire du trio de Vadim Neselovskyi:

J’ai créé le trio en 2014, à l’occasion d’une demande spécifique du directeur du festival Alfa (le plus grand festival urkrainien), qui souhaitait me programmer avec un groupe composé pour la circonstance. Acceptant sa demande et son invitation, le choix des musiciens et notamment du batteur fut très simple, car j’appréciais déjà énormément le jeu de Ronen Itzik (Israel) avec qui j’avais fait mes études à Boston, et avec lequel je jouais régulièrement à NYC, notamment pour Lee Konitz , qui nous avait engagé tous les deux. L’arrivée du très impressionnant bassiste Daniel Loomis (Saint Louis, MO) que j’avais découvert dans un enregistrement qu’il avait réalisé avec T.S Monk (le fils de Thelonious Monk) scella définitivement le trio.

01. On a bicycle 5’02
02. Winter 7’15
03. San Felio 7’32
04. Station Taiga 6’51
05. Who is it? 5’57
06. Krai 5’58
07. Interlude I 1’09
08. Prelude for vibes 5’41
09. Get up and go 6’28
10. Interlude II 1’32
11. Almost december 6’45


Featuring
Sara Serpa (vocal)