jueves, 27 de octubre de 2016

Louis Sclavis Sextet - Plays Ellington on the Air (CRISTAL RECORDS 2016)



Ouch! Records réédite l'album Ellington on the air du Louis Sclavis Sextet. Sorti en 1992, Django d'or 1993 dans la catégorie "Meilleur disque de jazz français de l'année", le disque était épuisé et introuvable. Le label Ouch ! Records, créé par le saxophoniste Lyonnais Lionel Martin, le propose, pour la première fois, en vinyle et uniquement en vinyle. 

Voulu comme une suite à sa création en sextet en hommage à Duke Ellington pour le Festival de Jazz de Paris, le disque est enregistré aux Gimmick Studio, à Yerres en 1991. Au coté de Louis Sclavis : Yves Robert (trombone), Dominique Pifarély (violons acoustique & électrique), François Raulin (piano, claviers), Bruno Chevillon (contrebasse) et Francis Lassus (batterie).

Ellington on the air est beaucoup plus qu'un simple hommage à Duke Ellington : c'est une véritable recréation. Comme Louis Sclavis le rappelle lui-même : "Ni parodie, ni embaumement, mais présence, point de départ, fil conducteur, inspirateur". 

"Jamais les thèmes d'Ellington n'avaient été aussi intelligemment encadrés et paradoxalement libérés de la pesanteur stylistique dans laquelle on voudrait parfois les cantonner. L'hommage de six grands musiciens à l'oeuvre d'un énorme compositeur". Pascal Kober - Jazz Hot. 

Si Ouch ! Records décide de rééditer ce disque du clarinettiste Lyonnais c'est, explique Lionel Martin, "parce que Louis Sclavis a toujours beaucoup compté pour moi et qu'il est un des musiciens les plus important en tant que "propositeur" - mix de force de proposition et créateur. Ce sont exactement ces personnalités que l'on a envie de mettre en avant dans notre catalogue!" 

LOUIS SCLAVIS 1991
Cet enregistrement propose une réponse à ce que représente DUKE ELLINGTON aujourd'hui pour des jazzmen français - compositeurs, arrangeurs, interprètes - d'une même génération, et montre comment le travail du "Duke" résonne encore à leur oreille . Par la modernité de sa musique et l'aspect universel de son oeuvre, DUKE ELLINGTON permet d'établir une relation dynamique entre la tradition américaine du jazz et ses courants européens actuels. Ainsi, tout au long de ce disque DUKE ELLINGTON n'est ni parodié, ni embaumé, mais présent. Il est point de départ, fil conducteur, inspirateur. Il est ...dans l'air. (Louis Sclavis 1991)

01. Jubilee Stomp, Pt. 1
02. J'oublie
03. Jubilee Stomp, Pt. 2
04. Indigofera Tinctoria
05. Mode Andy Go
06. Prelude
07. Prelude to a Kiss
08. Bakiff
09. Caravane
10. Caravalse
11. Heaven
12. Black and Tan Fantasy
13. Harlem Pancake
14. A Tone Parallele to Harlem
15. West Indian Pancake

Louis Sclavis - Clarinet, BassClarinet, Soprano Saxophone
Dominique Pifarely - Electric and Acoustic Violin
Yves Robert - Trombone
François Raulin -Piano, Keyboards, Melodica
Bruno Chevillon -Accoustic Bass
Francis Lassus-Drums, Fedounoun, Kélès