viernes, 25 de marzo de 2016

Bill Charlap Trio - Notes from New York (2016)


Label: ¡Impulse!
Source: Zikeo


En neuf morceaux, l'album "Notes from New York" offre l'exemple accompli et chaleureux du talent de Bill Charlap. S'il se termine et se referme sur deux standards bien familiers, I'll Remember April, porté par les balais fringants de Kenny Washington, et le fameux On the Sunny Side of the Street, transfiguré, en solo, en balade à rebours des usages, le pianiste a fait le choix d'exhumer des mélodies rarement jouées, qui retrouvent vie sous ses doigts. Parmi les raretés, on redécouvre une chanson popularisée dans le jazz entre autres par Ella Fitzgerald, Make Me Rainbows, tiré de la B.O. du film Fitzwily (1967), écrite par John Williams quelques années avant qu'il ne s'illustre auprès de Steven Spielberg ou George Lucas, que Bill Charlap aborde à la manière d'Ahmad Jamal, porté par la swing de sa rythmique.

Émaillé de clins d'œil musicaux, Not a Care in the World est l'occasion pour le pianiste d'un solo facétieux qui redouble d'intensité avec le passage de Kenny Washington des balais aux baguettes. Introduit avec une subtilité qui rappelle que Bill Charlap n'est pas resté insensible à la poésie de Bill Evans, There Is No Music se développe avec un admirable sens de l'espace qui amène le pianiste à développer son expression jusque dans les registres les plus extrêmes du piano. Dans A Sleepin' Bee, il livre, en revanche, un solo plein d'humour qui semble avoir le caractère imprévisible du vol d'une abeille.

Autrefois régulièrement interprété par Hank Jones, Little Rascal on the Rock, composition de son cadet Thad Jones, s'entend comme une dédicace à un mentor disparu (en 2010), jouée avec une précision dans l'articulation du moindre trait et une fermeté d'attaque admirables, constamment au service du swing. Par contraste, Too Late Now, plus longue plage de l'album, se développe avec une touche de mélancolie dans une atmosphère crépusculaire très after hours. Composition du guitariste Tiny Grimes immortalisée par Charlie Parker, Tiny's Tempo rappelle que le be-bop fait partie intégrante de la culture de Bill Charlap, comme de ses partenaires, ainsi que Peter Washington en fournit l'illustration dans un brillant solo, et Kenny Washington dans les quatre-quatre qu'il échange avec le pianiste.



1 I'll Remember April
2 Make Me Rainbows
3 Not A Care In The World
4 There Is No Music
5 A Sleepin' Bee
6 Little Rascal On A Rock
7 Too Late Now
8 Tiny's Tempo
9 On The Sunny Side Of The Street


Bill Charlap
Peter Washington
Kenny Washington

 

BUY THIS ALBUM